Explorations
Usuelles
du Médecin
Vasculaire

Capillaroscopie

CONSULTER

IPS PGO TcPO2

EN SAVOIR PLUS

Epreuve
de Marche

DÉCOUVRIR

MAPA Auto Mesure Tensionnelle

ACCÈS

Les Explorations
Usuelles
du Médecin
Vasculaire

Elles peuvent etre réalisées par votre médecin lors de la consultation

Capillaroscopie

CONSULTER

IPS PGO TcPO2

EN SAVOIR PLUS

MAPA

ACCÈS

Epreuve
de Marche

DÉCOUVRIR
Accueil » Examens » Explorations usuelles » Epreuve de marche
Epreuve de marche supervisée

Le médecin vasculaire après vous avoir examiné, peut juger qu’il est nécessaire de réaliser différentes explorations complémentaires de l’écho-doppler et indiquées en fonction de votre état de santé.

De quoi s’agit il?

La notion de distance de marche est la distance à partir de laquelle se produit la gêne ou la douleur dans le ou les membres inférieurs. En effet, dans l’artériopathie oblitérante, l’insuffisance d’apport sanguin dans les jambes entraîne une gêne ou une douleur souvent comparée à une crampe musculaire.

Celle-ci survient après avoir marché une certaine distance qui peut varier, mais qui est souvent la même à une période donnée : il s’agit d’une claudication artérielle. La gêne peut survenir au mollet, mais parfois aussi à la cuisse ou à la fesse. Il convient d’arrêter la marche dès que la gêne survient, en laissant au moins 3 minutes les muscles retrouver leur oxygénation. Forcer alors que le muscle souffre d’anoxie peut l’altérer et ne profite pas à votre santé. Après ces quelques minutes de repos, vous pouvez repartir à nouveau.

La distance de marche est un bon reflet de l’évolution de l’artériopathie des membres inférieurs. Il fait partie des critères essentiels pris en compte pour les décisions thérapeutiques (traitements médicaux, chirurgicaux ou endoluminaux). Une brusque diminution de cette distance correspond à une aggravation de la maladie artérielle, et doit vous amener à consulter rapidement votre médecin.

A quoi ça sert ?

On cherche à reproduire la douleur ressentie en marchant. On peut ainsi évaluer plus précisément le degré de la gêne occasionnée par la maladie artérielle et la chiffrer. De plus, cette marche effectuée devant le médecin permet parfois de révéler d’autres facteurs limitants de la marche, n’ayant rien à voir avec l’Artériopathie Oblitérante des Membres Inférieurs : une arthrose du genou ou de la hanche, une sciatique, un essoufflement ou une grande fatigue peuvent s’avérer plus gênants que le manque d’irrigation des membres inférieurs.

Comment ça se passe ?

Cet examen dure en général 5 à 15 minutes, parfois moins, en fonction de l’importance de la gêne ressentie. Après avoir enlevé ses chaussures, on marche en présence du médecin, sur un tapis roulant entraîné par un moteur électrique. La marche se fait le plus souvent avec une petite pente (10%). La vitesse est ordinairement de 3kms/h, pouvant varier de 2 à 5 km/h. Dès que la gêne se manifeste au niveau des membres inférieurs, la marche est arrêtée. Ce peut être la fin de l’examen. Parfois, le médecin vous fera de nouveau allonger sur le lit d’examen afin de reprendre les pressions de cheville après effort (IPS).

Partager

Capillaroscope

Capillaires normaux

Capillaires anormaux