Accueil » Pathologies » Raynaud

Quelle est cette maladie ?

Le phénomène de Raynaud est un acrosyndrome paroxystique survenant au froid et responsable d’un changement de coloration d’un ou plusieurs doigts qui deviennent alors blancs puis éventuellement bleus et/ou rouges. Il peut également concerner d’autres extrémités (nez, oreilles, orteils…). Ce phénomène peut survenir dans le cadre d’une maladie générale, il s’agit alors d’un symptôme de cette pathologie et est dit phénomène de Raynaud «secondaire». Il peut aussi être isolé et il s’agit alors d’un phénomène de Raynaud dit «primaire» ou «maladie de Raynaud».

Quels sont les examens ?

Une prise de sang avec recherche d’auto-anticorps et une capillaroscopie seront systématiquement réalisés. D’autres examens pourront être demandés et dépendront beaucoup de l’âge d’apparition, de l’existence ou non d’autres symptômes associés et des doigts qui touchés (atteinte ou non du pouce).

Quels sont les traitements ?

L’éviction du froid (gants, chaufferettes, écharpe, bonnet, chaussures isolantes) et des autres facteurs favorisants (tabac, boissons caféinées, médicaments favorisants…) est le traitement le plus efficace. Le traitement médicamenteux sera uniquement symptomatique, afin de diminuer la fréquence et l’intensité des crises. Il s’agira le plus souvent d’un traitement vasodilatateur (inhibiteur calcique) administré par voie orale.

Quelle est l’évolution ?

La maladie de Raynaud est une maladie bénigne se compliquant peu. L’apprentissage des mesures d’éviction du froid permettra le plus souvent d’améliorer la symptomatologie et la qualité de vie. S’il s’agit d’un phénomène de Raynaud secondaire, l’évolution sera différente, en fonction du type et de l’activité de la maladie sous-jacente.

Pour aller plus loin

> Raynaud : association-sclerodermie.fr