SCLEROSE A LA MOUSSE


Les varices se présentent sous des formes très différentes selon les individus. Elles sont l'expression de pathologies parfois très diverses.
Leur traitement sera lui aussi très différent, fonction de leur nature, de l'âge du patient et de ses besoins. Les médecins et les chirurgiens vasculaires ont à leur disposition une palette de moyens pour traiter cette affection. La sclérose à la mousse est un des moyens actuels très utilisé.



Qu'est-ce-que la sclérose à la mousse ?

Il s'agit d'une technique visant à traiter en ambulatoire les varices, utilisant un mélange de liquide sclérosant avec un gaz (émulsion). 
Cette émulsion est injectée dans les varices à traiter, comme on le fait avec un sclérosant liquide.
 
L'injection de la mousse provoque une irritation de la tunique interne de la varice (intima) qui, par réaction inflammatoire se transformera en un cordon fibreux, scléreux.
Les produits utilisés sont les même que ceux de la sclérothérapie classique et qui ont fait la preuve de leur bonne tolérance 

Cette technique peut concerner tous types de varices , particulièrement intéressante en cas de récidive après un traitement sclérosant précédent ou chirurgical.



Quels sont les avantages de la sclérose à la mousse ?

SCLEROSE A LA MOUSSE
Ne se mélangeant pas avec le sang lors de l'injection, il existe un bon contact du produit moussant avec la paroi interne de la varice.

Utilisant le plus souvent 4 volumes de gaz pour un volume de liquide, on réduit ainsi la quantité de sclérosant liquide injecté.
 
Si l'on pratique un guidage de l'injection sclérosante par échographie ( échosclérose ), la mousse apparaît très nettement plus contrastée que le liquide seul. De plus, on pourra observer le spasme de la varice injectée.

En pratique, comment se passe la sclérose à la mousse ?

Généralement, après examen complet du réseau veineux à l'aide de l'échoDoppler , les varices sont repérées et marquées.
Le traitement est effectué en ambulatoire, sans arrêt de travail ni anesthésie, le plus souvent au cabinet du médecin.
Il n'est pas utile d'être à jeûn. Si le sujet est émotif, il est souhaitable d'être accompagné.
Les injections sont très peu douloureuses.

Et après la sclérose ?

Après le traitement, les varices traitées peuvent avoir une réaction inflammatoire, devenir dures et sensibles pendant quelques jours. Cela est un signe d'efficacité. Cependant, si cette réaction est importante, il convient de prévenir votre médecin qui vous conseillera et pourra vous prescrire un traitement anti-inflammatoire.

Immédiatement après la sclérothérapie :
  • il est souvent souhaitable de porter une compression médicale (chaussette ou bas de compression, bande compressive collée ou non...), ce qui minore les réactions inflammatoires.
  • Il est souhaitable de marcher un peu, par exemple en faisant le tour du pâté de maison avant de remonter en voiture
  • On peut conduire après la sclérothérapie, mais les longs trajets en voiture immédiatement après une séance de scléroses est déconseillée.
  • De même on peut retourner travailler après la pratique de sclérose de varices, mais il convient d'éviter la station debout permanente ou  le piétinement prolongé sur place.

Jeudi 17 Décembre 2009
Lu 17045 fois
Traitements des varices

Que sont les varices ? | Varices et mode de vie | Complications des varices | Traitements des varices | La contention/compression





Le professeur Rollin

Les bienfaits de l'arrêt du tabac

0 heure : Vous faites des économies
24 heures : Le monoxyde de carbone est éliminé. Le risque d'infections respiratoires diminue.
48 heures : La nicotine n'est plus décelable dans le sang
1 semaine : Le goût et l'odorat s'améliorent. Votre peau et vos cheveux sont plus beaux et votre haleine plus fraiche.
3 à 9 mois : La respiration s'améliore, vous pouvez faire du sport en étant moins essoufflé.
1 an : Le risque de maladie cardiaque baisse de moitié.
5 ans : Le risque de cancer de la bouche, des bronches, de l'œsophage et de la vessie diminue de moitié
15 ans : Le risque de maladie cardiaque rejoint celui des non-fumeurs. La mortalité est très proche de ceux qui n'ont jamais fumé. Bravo, vous êtes libéré des contraintes de la dépendance !

Lettres qu'on pétrit

Lettres qu'on pétrit

 
 

 Certaines valves incitent à l'humour

 

le décaleur de sons de garde

archives


Lymphœdème et ACTIVITE PHYSIQUE

Lymphœdème et ACTIVITE PHYSIQUE
L'activité physique est parfois à tort déconseillée aux personnes porteuses de lymphœdème.
Il a été montré que l'exercice physique, à condition de n'être pas violent, est favorable à la dynamique lymphatique : La résorption lymphatique semble améliorée  par le renforcement de la pompe musculaire.
Ainsi un protocole américain utilise des haltères de faible poids dans des exercices préventifs du lymphœdème.

Un exercice pour favoriser le retour veineux et soulager les jambes

Un exercice pour favoriser le retour veineux et soulager les jambes
Si des lourdeurs ou des douleurs apparaissent dans les jambes au cours de la journée, nous vous recommandons ce type d'exercice :
  1. Debout, le corps bien droit, si possible déchaussé
  2. Elevez-vous sur la pointe des pieds et maintenez cette position quelques instants. 
  3. Reposez ensuite les talons sur le sol et soulevez les orteils.
Répéter ce mouvement une douzaine de fois puis repos durant 3 minutes. Si vous le pouvez, refaire ces mouvements une ou deux fois. L'ensemble de cet exercice peut être pratiqué à midi et le soir par exemple.