Quelles précautions prendre avec un lymphœdème du membre inférieur ?


Le blocage plus ou moins important de la progression de la lymphe dans un système lymphatique défaillant fragilise le membre atteint. Certaines précautions sont importantes pour éviter l'augmentation de volume du membre et éviter une poussée lymphangitique.



Eviter d'accroître le travail des vaisseaux lymphatiques :

  • piétinement sur place, station debout ou assise immobile trop prolongée. 
  • travaux physiques intenses ou prolongés 
  • pratique de sports intenses nécessitant une mobilisation forcée des membres inférieurs( haltères, tennis, ski de fond). 
  • application de chaleur sur le membre inférieur (sauna, bains trop chauds, compresses chaudes...etc ). 
  • exposition solaire prolongée.

Eviter de traumatiser les petits vaisseaux lymphatiques qui demeurent en fonction :

  • pas d’effort contre résistance (étirements, cyclo-rameur, gymnastique trop poussée). 
  • éviter les compressions du membre inférieur (vêtements trop serrés au genou, à la cheville ou à la taille) 
  • éviter les chaussures trop serrées ou blessantes,  les talons trop hauts qui favorisent faux-pas et entorses.

Eviter tout traumatisme de la peau

En effet, votre membre inférieur est très sensible aux infections, aux brûlures, aux coupures, aux piqûres, aux mycoses. Tout traumatisme au niveau des pieds et orteils doit être évité. 
  • attention lors des travaux (port de chaussures adaptées) 
  • méfiez vous des animaux familiers (chats et chiens dont les griffures sont préjudiciables). 
  • les soins de pédicurie doivent être prudents. Ne pas se couper les ongles trop courts ou en blessant les coins. 
  • pas d’acupuncture ou de mésothérapie sur le membre atteint.

Eviter de prendre du poids

Toute prise de poids entraîne une aggravation de l’œdème.

«  CE QU'IL FAUT FAIRE  »                                                                       

En cas de plaie :

Désinfection immédiate par un antiseptique et 
surveillance de l’état local.

Si le membre devient rouge, chaud et douloureux:

Cette inflammation du membre, qui peut même parfois donner un peu de fièvre, doit être traitée sans délai car elle peut entraîner une aggravation de l’œdème. Consultez rapidement ou prenez le traitement antibiotique et anti-inflammatoire dont l’ordonnance vous a peut-être été remise.

Prenez soin de vos pieds, nettoyez-les souvent :

Nettoyage à l’eau tiède et au savon de Marseille. Séchez-les bien , surtout entre les orteils 
afin d’éviter les mycoses et la macération. Ne brutalisez pas vos ongles, limez-les.

Activité physique :


Lors des activités de repos ( lecture, télévision ) tentez d’installer votre jambe en surélévation, à l’aide 

de coussins ou d’oreillers.


Les sports doux tels que la gymnastique ou la natation (brasse) sont vivement recommandés.


Ne marchez pas nus pieds, vous risquez de léser les orteils ou la plante des pieds. Soyez bien chaussé, dans des chaussures confortables non traumatisantes. Les talons ne doivent pas être trop élevés, la semelle doit être souple et isolante.


Portez régulièrement votre contention


Changez la si elle se détend trop, si le membre a grossi ou au contraire diminué de volume. 


En suivant ces quelques règles, vous réduirez beaucoup le risque d’aggravation de votre lymphœdème.

Mardi 20 Janvier 2009
Lu 8308 fois
Le Lymphœdème au quotidien

Qu'est-ce qu'un Lymphœdème ? | Le Lymphœdème au quotidien | Traitements du lymphœdème | Compression/contention du lymphœdème





Le professeur Rollin

Les bienfaits de l'arrêt du tabac

0 heure : Vous faites des économies
24 heures : Le monoxyde de carbone est éliminé. Le risque d'infections respiratoires diminue.
48 heures : La nicotine n'est plus décelable dans le sang
1 semaine : Le goût et l'odorat s'améliorent. Votre peau et vos cheveux sont plus beaux et votre haleine plus fraiche.
3 à 9 mois : La respiration s'améliore, vous pouvez faire du sport en étant moins essoufflé.
1 an : Le risque de maladie cardiaque baisse de moitié.
5 ans : Le risque de cancer de la bouche, des bronches, de l'œsophage et de la vessie diminue de moitié
15 ans : Le risque de maladie cardiaque rejoint celui des non-fumeurs. La mortalité est très proche de ceux qui n'ont jamais fumé. Bravo, vous êtes libéré des contraintes de la dépendance !

Lettres qu'on pétrit

Lettres qu'on pétrit

 
 

 Certaines valves incitent à l'humour

 

le décaleur de sons de garde

archives


Lymphœdème et ACTIVITE PHYSIQUE

Lymphœdème et ACTIVITE PHYSIQUE
L'activité physique est parfois à tort déconseillée aux personnes porteuses de lymphœdème.
Il a été montré que l'exercice physique, à condition de n'être pas violent, est favorable à la dynamique lymphatique : La résorption lymphatique semble améliorée  par le renforcement de la pompe musculaire.
Ainsi un protocole américain utilise des haltères de faible poids dans des exercices préventifs du lymphœdème.

Un exercice pour favoriser le retour veineux et soulager les jambes

Un exercice pour favoriser le retour veineux et soulager les jambes
Si des lourdeurs ou des douleurs apparaissent dans les jambes au cours de la journée, nous vous recommandons ce type d'exercice :
  1. Debout, le corps bien droit, si possible déchaussé
  2. Elevez-vous sur la pointe des pieds et maintenez cette position quelques instants. 
  3. Reposez ensuite les talons sur le sol et soulevez les orteils.
Répéter ce mouvement une douzaine de fois puis repos durant 3 minutes. Si vous le pouvez, refaire ces mouvements une ou deux fois. L'ensemble de cet exercice peut être pratiqué à midi et le soir par exemple.