QU'EST CE QU'UNE PHLEBITE ?


La phlébite est aussi appelée thrombose veineuse. Il s’agit d’un caillot qui « bouche » une veine, le plus souvent du mollet ou de la cuisse.



QU'EST CE QU'UNE PHLEBITE ?
On sait que le sang veineux remonte vers le cœur en circulant librement dans le réseau veineux, poussé par les contractions musculaires (rôle particulièrement important des muscles du mollet). Physiologiquement, il n'y a pas de caillot dans le sang, ceux-ci pouvant se former opportunément pour colmater une éventuelle brèche (coupure, plaie, traumatisme...) grâce à un système très complexe de coagulation.

De façon pathologique, le plus souvent sous l'action conjuguée de plusieurs facteurs (immobilisation, intervention chirurgicale, plâtre, accouchement ou infection par exemple), le sang peut se coaguler en certains points à l'intérieur de la veine: C'est la phlébite ou thrombose veineuse.

Thrombose veineuse superficielle
Thrombose veineuse superficielle




On distingue les  thromboses veineuses superficielles  survenant sur les veines superficielles sous la peau (encore appelées parfois à tort paraphlébites) des  thromboses veineuses profondes  survenant sur le réseau veineux profond.





Les veines des membres inférieurs sont davantage concernées que les autres veines du reste du corps car le sang y stagne plus et les veines sont plus dilatées, ce qui favorise l'apparition du caillot.

 


La phlébite des membres inférieurs est une pathologie fréquente (250 000 cas par an environ en France) et est responsable de 10 000 décès/an (environ) par embolie pulmonaire.


Jeudi 12 Mars 2009
Lu 17784 fois
Qu'est ce que la (phlébite) Thrombose veineuse ?

Qu'est ce que la (phlébite) Thrombose veineuse ? | Complications de la phlébite (TVP) | Traitement de la phlébite (TVP) | Surveillance du traitement anticoagulant | Diagnostic et suivi de la phlébite (TVP) | La contention/compression | Questions diverses | Le thermalisme en phlébologie





Le professeur Rollin

Les bienfaits de l'arrêt du tabac

0 heure : Vous faites des économies
24 heures : Le monoxyde de carbone est éliminé. Le risque d'infections respiratoires diminue.
48 heures : La nicotine n'est plus décelable dans le sang
1 semaine : Le goût et l'odorat s'améliorent. Votre peau et vos cheveux sont plus beaux et votre haleine plus fraiche.
3 à 9 mois : La respiration s'améliore, vous pouvez faire du sport en étant moins essoufflé.
1 an : Le risque de maladie cardiaque baisse de moitié.
5 ans : Le risque de cancer de la bouche, des bronches, de l'œsophage et de la vessie diminue de moitié
15 ans : Le risque de maladie cardiaque rejoint celui des non-fumeurs. La mortalité est très proche de ceux qui n'ont jamais fumé. Bravo, vous êtes libéré des contraintes de la dépendance !

Lettres qu'on pétrit

Lettres qu'on pétrit

 
 

 Certaines valves incitent à l'humour

 

le décaleur de sons de garde

archives


Lymphœdème et ACTIVITE PHYSIQUE

Lymphœdème et ACTIVITE PHYSIQUE
L'activité physique est parfois à tort déconseillée aux personnes porteuses de lymphœdème.
Il a été montré que l'exercice physique, à condition de n'être pas violent, est favorable à la dynamique lymphatique : La résorption lymphatique semble améliorée  par le renforcement de la pompe musculaire.
Ainsi un protocole américain utilise des haltères de faible poids dans des exercices préventifs du lymphœdème.

Un exercice pour favoriser le retour veineux et soulager les jambes

Un exercice pour favoriser le retour veineux et soulager les jambes
Si des lourdeurs ou des douleurs apparaissent dans les jambes au cours de la journée, nous vous recommandons ce type d'exercice :
  1. Debout, le corps bien droit, si possible déchaussé
  2. Elevez-vous sur la pointe des pieds et maintenez cette position quelques instants. 
  3. Reposez ensuite les talons sur le sol et soulevez les orteils.
Répéter ce mouvement une douzaine de fois puis repos durant 3 minutes. Si vous le pouvez, refaire ces mouvements une ou deux fois. L'ensemble de cet exercice peut être pratiqué à midi et le soir par exemple.