Phlébite profonde = Thrombose Veineuse Profonde




Phlébite profonde = Thrombose Veineuse Profonde
 
 
La phlébite, ou thrombose veineuse, est la formation d'un caillot dans une veine.
 
La thrombose veineuse profonde est l'oblitération d'une veine profonde de l'organisme.
 
Les veines profondes permettent de ramener le sang vers le cœur et le poumon.

Quels sont les signes de la phlébite ?

Phlébite (thrombose) étendue du membre inférieur gauche
Phlébite (thrombose) étendue du membre inférieur gauche

La thrombose peut  se manifester par :
  • une enflure (œdème) douloureuse de la jambe
  • une douleur inhabituelle à la marche ou au repos
  • une coloration un peu fonçée, légèrement bleutée de la jambe (cyanose) 
  • une petite fièvre vers 38° (fébricule)
Malheureusement ces signes sont très inconstants. Certaines thromboses veineuses donnent très peu de signes, d'autres passent même inaperçues. D'autres enfin donnent des signes pouvant orienter vers une déchirure musculaire, une rupture de kyste poplité, une tendinite ...

C'est pourquoi il est important, s'il existe un doute et en fonction des circonstances, de faire confirmer ou infirmer le diagnostic de phlébite par un examen écho-Doppler des membres inférieurs.

Quels sont les RISQUES de la phlébite profonde ?


Ils sont de deux ordres. Un risque immédiat et des risques plus tardifs.

LE RISQUE MAJEUR
 
c'est l' embolie pulmonaire : Une partie plus ou moins importante du caillot se détache de l'endroit où il s'est formé et, suivant le courant sanguin, va boucher une ou plusieurs artères ou artérioles pulmonaires.
En fonction de l'importance de l'embolie, cela peut se traduire par une douleur dans la poitrine, une simple gêne respiratoire ou entraîner un risque vital.

hypodermite
hypodermite
 
 
LES RISQUES A MOYEN ET LONG TERME :
 
Le caillot installé dans une veine peut adhérer à ses parois, se transformer en matériel fibreux, bouchant entièrement ou partiellement cette veine de façon définitive, réalisant un syndrome obstructif. Il peut aussi, en se délitant partiellement, léser les valvules veineuses de façon définitive, entraînant un syndrome de reflux, par dévalvulation post-thrombotique.

En obstruant la veine, en lésant ses parois et ses valvules, la thrombose veineuse profonde peut évoluer vers la maladie post-thrombotique .
Celle-ci va progressivement provoquer des troubles trophiques de stase veineuse tels qu'une dermite ocre, un eczéma, une dermo-hypodermite, des ulcères de jambe...


Compte-tenu de la gravité de la maladie, il est impératif pour le sujet qui en est atteint de suivre parfaitement le traitement afin d'en réduire au maximum les conséquences.

Le TRAITEMENT de la phlébite profonde

Il comporte plusieurs aspects : Le traitement anticoagulant, la compression veineuse et l'hygiène de vie

1 - L'anti coagulation : Elle sera généralement faite par injections sous-cutanées quotidiennes ou bi-quotidiennes relayées par la prise de comprimés anticoagulants dont la dose et la durée seront déterminées par le médecin traitant ou le médecin vasculaire. Ce traitement anti coagulant nécessite de faire quelques prises de sang et d'être suivi régulièrement. Il conviendra aussi de signaler aux soignants la présence du traitement par anticoagulant à chaque consultation.

2 - La compression médicale élastique : Il convient de porter régulièrement chaque jour, depuis le lever jusqu'au coucher des bas ou des chaussettes de  compression  (bas à varices) de classe III, et ceci pendant au moins 2 ans (recommandations HAS).

3 - L'hygiène de vie appropriée : Contrairement à ce qu'il est souvent dit, il faut marcher, ne pas rester couché ou immobile. La mobilisation des membres inférieurs, la marche, en activant la pompe musculaire du mollet, est un excellent complément de la compression dans le traitement de la thrombose veineuse profonde, dès que le traitement a été mis en place. Il convient dès que cela est possible de surélever les jambes au repos.

Il est essentiel de suivre tous les aspects de ce traitement. A condition de bien suivre le traitement, et sous surveillance médicale, la plupart des phlébites profondes peuvent être traitées à la maison.

Samedi 6 Février 2010
Lu 22044 fois
Qu'est ce que la (phlébite) Thrombose veineuse ?

Qu'est ce que la (phlébite) Thrombose veineuse ? | Complications de la phlébite (TVP) | Traitement de la phlébite (TVP) | Surveillance du traitement anticoagulant | Diagnostic et suivi de la phlébite (TVP) | La contention/compression | Questions diverses | Le thermalisme en phlébologie





Le professeur Rollin

Les bienfaits de l'arrêt du tabac

0 heure : Vous faites des économies
24 heures : Le monoxyde de carbone est éliminé. Le risque d'infections respiratoires diminue.
48 heures : La nicotine n'est plus décelable dans le sang
1 semaine : Le goût et l'odorat s'améliorent. Votre peau et vos cheveux sont plus beaux et votre haleine plus fraiche.
3 à 9 mois : La respiration s'améliore, vous pouvez faire du sport en étant moins essoufflé.
1 an : Le risque de maladie cardiaque baisse de moitié.
5 ans : Le risque de cancer de la bouche, des bronches, de l'œsophage et de la vessie diminue de moitié
15 ans : Le risque de maladie cardiaque rejoint celui des non-fumeurs. La mortalité est très proche de ceux qui n'ont jamais fumé. Bravo, vous êtes libéré des contraintes de la dépendance !

Lettres qu'on pétrit

Lettres qu'on pétrit

 
 

 Certaines valves incitent à l'humour

 

le décaleur de sons de garde

archives


Lymphœdème et ACTIVITE PHYSIQUE

Lymphœdème et ACTIVITE PHYSIQUE
L'activité physique est parfois à tort déconseillée aux personnes porteuses de lymphœdème.
Il a été montré que l'exercice physique, à condition de n'être pas violent, est favorable à la dynamique lymphatique : La résorption lymphatique semble améliorée  par le renforcement de la pompe musculaire.
Ainsi un protocole américain utilise des haltères de faible poids dans des exercices préventifs du lymphœdème.

Un exercice pour favoriser le retour veineux et soulager les jambes

Un exercice pour favoriser le retour veineux et soulager les jambes
Si des lourdeurs ou des douleurs apparaissent dans les jambes au cours de la journée, nous vous recommandons ce type d'exercice :
  1. Debout, le corps bien droit, si possible déchaussé
  2. Elevez-vous sur la pointe des pieds et maintenez cette position quelques instants. 
  3. Reposez ensuite les talons sur le sol et soulevez les orteils.
Répéter ce mouvement une douzaine de fois puis repos durant 3 minutes. Si vous le pouvez, refaire ces mouvements une ou deux fois. L'ensemble de cet exercice peut être pratiqué à midi et le soir par exemple.