L'examen ECHO-DOPPLER en Médecine Vasculaire




L'examen ECHO-DOPPLER en Médecine Vasculaire

Qu’est ce qu’un écho-Doppler ?
 

L’échographie est une technique médicale qui permet l’exploration du corps humain selon un procédé proche de celui du sonar, utilisant les ultrasons. Elle permet de visualiser les différents tissus et en particulier la paroi des vaisseaux. L’effet Doppler mesure le déplacement des globules rouges du sang à l’intérieur des vaisseaux, il permet de visualiser la circulation du sang dans les artères et dans les veines.
 

L’ examen écho-Doppler associe l’échographie et l’effet Doppler.

 

 

Comment se déroule l’examen ?
 

Cet examen dure en général de 15 à 20 minutes. Pour le réaliser, un capteur émetteur-récepteur est glissé sur la peau après étalement d’un gel destiné à favoriser le passage des ultrasons.
 

 Il nécessite de la part de l’opérateur beaucoup de concentration et de vigilance. Ne soyez donc surpris ni inquiet de son éventuel silence. Il vous fera part de ses constations lorsque l’examen sera terminé. Vous pourrez alors lui poser toutes les questions que vous désirez.

 

 

Est ce que ça fait mal ?
 

Non, cet examen est indolore. Aucun courant électrique n’est en contact avec la peau. Une sonde enduite d’un gel aqueux est posée sur la peau pour émettre et recevoir des ultra-sons. Tout juste l’examen peut-il être légèrement sensible si l’opérateur est obligé d’appuyer un peu sur la sonde de l’écho-Doppler.

 


Y a t-il une préparation spéciale pour cet examen ?
 

Généralement cet examen se fait sans préparation particulière. Cependant, si l’on doit visualiser des vaisseaux intra-abdominaux, il peut vous être demandé de venir à jeun parfois même après quelques jours de régime approprié. En effet, les gaz intestinaux ne laissant pas passer les ultra-sons gênent beaucoup la réalisation de cet examen.

 

 

A quoi sert l’écho-Doppler vasculaire ?
 

Visualisant les artères et les veines, l’écho-Doppler peut être demandé en diverses occasions :
 

- Détection ou surveillance des phlébites.
 

- Diagnostic ou surveillance d’une artérite.
 

Après une opération sur une artère, quelque soit le territoire intéressé : vaisseaux du cou, vaisseaux de l’abdomen, artères et veines des membres supérieurs ou des membres inférieurs.
 

Cet examen permet en effet de détecter ou de suivre l’évolution d’un rétrécissement (sténose), d’une oblitération (thrombose) ou d’une dilatation (anévrysme) sur une artère ou une veine.

 

 

Aurez-vous les résultats immédiatement ?
 

Généralement oui. Les résultats de cet examen seront toujours confrontés avec l’examen médical clinique (données de l’interrogatoire, des antécédents pathologiques personnels et parentaux,  de la palpation, de l’inspection et de l’aucultation). Parfois les résultats doivent être complétés par d’autres examens, radiologiques ou non. Ils font souvent l’objet d’une discussion entre médecins d’une même équipe (médecins vasculaires, radiologues, chirurgiens vasculaires, cardiologues…)

Voir aussi :
EchoDoppler Veineux des Membres Inférieurs
EchoDoppler artériel des membres inférieurs
EchoDoppler Cervical
EchoDoppler de L'aorte abdominale
EchoDoppler des artères rénales
EchoDoppler des artères péniennes

 


Qui a découvert le principe du "Doppler" ?

Christian Andreas Doppler (Salzbourg, 29 novembre 1803 - Venise, 17 mars 1853).
Peut-être vous est-il arrivé de « passer un doppler », sans savoir exactement de quoi il s’agissait ? Christian Doppler était un mathématicien et physicien autrichien dont le champs d’étude fut large : optique, astronomie, électricité… Il est resté célèbre pour avoir découvert « l’effet doppler », le décalage de fréquence d’une onde acoustique ou électromagnétique entre la mesure à l’émission et la mesure à la réception lorsque la distance entre l’émetteur et le récepteur varie au cours du temps. Cet effet est utilisé pour mesurer une vitesse, par exemple celle d’une voiture, ou bien celle du sang lorsqu’on réalise des examens médicaux (notamment les échographies en obstétrique, en médecine vasculaire ou en cardiologie). Il est d’une grande importance en astronomie car il permet de déterminer directement la vitesse d’approche ou d’éloignement des objets célestes. Aussi ne compte-t-on plus les domaines où sa découverte est utilisée : des radars au sonar, des examens médicaux au domaine de la navigation !! Atteint de la tuberculose, Doppler se rendit à Venise pour les bienfaits espérés du climat. Il y mourut et y fut donc inhumé.

L'examen ECHO-DOPPLER en Médecine Vasculaire

N'oublions pas le français Armand Hippolyte Louis FIZEAU, né à Paris le 23 sept 1819 et mort à Venteuil le 18 sept 1896. C' est un physicien et un astronome qui travailla notamment sur la lumière. En 1848, il découvre le décalage de fréquence d'une onde lorsque la source et le récepteur sont en mouvement l'un par rapport à l'autre : C'est l'effet Doppler-Fizeau . Il prédit ainsi le décalage vers le rouge des ondes lumineuses.

http://www.diabete2-patients.com/video/B3-6-v2.mov Vidéo : L'écho-Doppler en médecine vasculaire
regime_avant_echodoppler.pdf Régime avant échoDoppler.pdf  (57.32 Ko)
regime_avant_echodop__diabete_.pdf Régime avant EchoDop (diabète).pdf  (60.67 Ko)


Mercredi 11 Janvier 2012
Lu 106084 fois
Examens complémentaires


Dans la même rubrique :

TcpO2 - 11/08/2011

1 2 3

Qu'est ce que l'ARTERITE (AOMI) ? | Les facteurs de risques | Examens complémentaires | Suivi de l'AOMI | Traitement Médical | Traitement Chirurgical | Autres localisations de la maladie athéromateuse | Divers





Le professeur Rollin

Les bienfaits de l'arrêt du tabac

0 heure : Vous faites des économies
24 heures : Le monoxyde de carbone est éliminé. Le risque d'infections respiratoires diminue.
48 heures : La nicotine n'est plus décelable dans le sang
1 semaine : Le goût et l'odorat s'améliorent. Votre peau et vos cheveux sont plus beaux et votre haleine plus fraiche.
3 à 9 mois : La respiration s'améliore, vous pouvez faire du sport en étant moins essoufflé.
1 an : Le risque de maladie cardiaque baisse de moitié.
5 ans : Le risque de cancer de la bouche, des bronches, de l'œsophage et de la vessie diminue de moitié
15 ans : Le risque de maladie cardiaque rejoint celui des non-fumeurs. La mortalité est très proche de ceux qui n'ont jamais fumé. Bravo, vous êtes libéré des contraintes de la dépendance !

Lettres qu'on pétrit

Lettres qu'on pétrit

 
 

 Certaines valves incitent à l'humour

 

le décaleur de sons de garde

archives


Lymphœdème et ACTIVITE PHYSIQUE

Lymphœdème et ACTIVITE PHYSIQUE
L'activité physique est parfois à tort déconseillée aux personnes porteuses de lymphœdème.
Il a été montré que l'exercice physique, à condition de n'être pas violent, est favorable à la dynamique lymphatique : La résorption lymphatique semble améliorée  par le renforcement de la pompe musculaire.
Ainsi un protocole américain utilise des haltères de faible poids dans des exercices préventifs du lymphœdème.

Un exercice pour favoriser le retour veineux et soulager les jambes

Un exercice pour favoriser le retour veineux et soulager les jambes
Si des lourdeurs ou des douleurs apparaissent dans les jambes au cours de la journée, nous vous recommandons ce type d'exercice :
  1. Debout, le corps bien droit, si possible déchaussé
  2. Elevez-vous sur la pointe des pieds et maintenez cette position quelques instants. 
  3. Reposez ensuite les talons sur le sol et soulevez les orteils.
Répéter ce mouvement une douzaine de fois puis repos durant 3 minutes. Si vous le pouvez, refaire ces mouvements une ou deux fois. L'ensemble de cet exercice peut être pratiqué à midi et le soir par exemple.