EchoDoppler cervical


Aussi appelé EchoDoppler des Troncs Supra-Aortiques (TSA) ou EchoDoppler des artères cervico-encéphaliques, cet examen éxamine les artères du cou.



But de l'examen

EchoDoppler cervical

Il s'agit d'étudier la morphologie et la perméabilité des artères partant de l'aorte et conduisant le sang artériel dans les membres supérieurs et dans le cerveau :
- Les artères carotides et les artères vertébrales  conduisent le sang vers le cerveau
- les artères sous-clavières sont chargées du sang destiné aux deux membres supérieurs.

L'EchoDoppler va permettre de déceler une éventuelle anomalie de forme de ces artères (boucle, plicature, anévrisme, refoulement ou compression par un élément voisin...) et détecte et mesure l'importance d'une éventuelle obstruction ou rétrécissement artériel par la maladie athéromateuse .

Préparation - Déroulement de l'examen

EchoDoppler cervical

 

Aucune préparation,aucun régime préalable n'est nécessaire pour effectuer cet examen. Il faut simplement laisser un libre accès au cou (éviter les colliers, les maquillages et les crèmes dans le cou)
 
L'examen est indolore.
Il se pratique avec un appareil échoDoppler dont on promène la sonde sur la peau du cou en regard des artères à examiner. Un peu de gel mis sur la sonde assure la bonne conduction des ultra-sons.
De temps à autre, vous entendrez des bruits saccadés correspondant au passage du sang.
Ne soyez pas inquiet si votre examinateur est silencieux : Il est concentré sur l'examen qu'il pratique.
L'examen lui-même dure entre 15 et 30 minutes en fonction de la morphologie du patient, de la pathologie recherchée...

Coût, résultats

EchoDoppler cervical
 
 
L'écho-Doppler des artères cervicales est tarifé (oct 2010) à 75,60€ par la sécurité sociale. C'est le prix qui vous sera demandé par votre médecin s'il est conventionné au secteur 1. Il peut être majoré si votre médecin est en secteur 2 ou si l'échoDoppler cervical est complété par un échoDoppler transcranien.

Les résultats seront adressés au médecin qui a demandé la réalisation de l'examen. Le plus souvent il vous seront annoncés oralement en fin de consultation, et parfois peuvent vous être remis en mains propres.


Mercredi 13 Avril 2011
Lu 27232 fois
Médecine Vasculaire

Médecine Vasculaire | Artérites | Phlébites | Varices | Ulcères | Lymphœdèmes | Microcirculation | Divers autres | Accueil | Accueil accès réservé aux Médecins





Le professeur Rollin

Les bienfaits de l'arrêt du tabac

0 heure : Vous faites des économies
24 heures : Le monoxyde de carbone est éliminé. Le risque d'infections respiratoires diminue.
48 heures : La nicotine n'est plus décelable dans le sang
1 semaine : Le goût et l'odorat s'améliorent. Votre peau et vos cheveux sont plus beaux et votre haleine plus fraiche.
3 à 9 mois : La respiration s'améliore, vous pouvez faire du sport en étant moins essoufflé.
1 an : Le risque de maladie cardiaque baisse de moitié.
5 ans : Le risque de cancer de la bouche, des bronches, de l'œsophage et de la vessie diminue de moitié
15 ans : Le risque de maladie cardiaque rejoint celui des non-fumeurs. La mortalité est très proche de ceux qui n'ont jamais fumé. Bravo, vous êtes libéré des contraintes de la dépendance !

Lettres qu'on pétrit

Lettres qu'on pétrit

 
 

 Certaines valves incitent à l'humour

 

le décaleur de sons de garde

archives


Lymphœdème et ACTIVITE PHYSIQUE

Lymphœdème et ACTIVITE PHYSIQUE
L'activité physique est parfois à tort déconseillée aux personnes porteuses de lymphœdème.
Il a été montré que l'exercice physique, à condition de n'être pas violent, est favorable à la dynamique lymphatique : La résorption lymphatique semble améliorée  par le renforcement de la pompe musculaire.
Ainsi un protocole américain utilise des haltères de faible poids dans des exercices préventifs du lymphœdème.

Un exercice pour favoriser le retour veineux et soulager les jambes

Un exercice pour favoriser le retour veineux et soulager les jambes
Si des lourdeurs ou des douleurs apparaissent dans les jambes au cours de la journée, nous vous recommandons ce type d'exercice :
  1. Debout, le corps bien droit, si possible déchaussé
  2. Elevez-vous sur la pointe des pieds et maintenez cette position quelques instants. 
  3. Reposez ensuite les talons sur le sol et soulevez les orteils.
Répéter ce mouvement une douzaine de fois puis repos durant 3 minutes. Si vous le pouvez, refaire ces mouvements une ou deux fois. L'ensemble de cet exercice peut être pratiqué à midi et le soir par exemple.